S'identifier - Contact
 

Culture blog

   Communication
   Stratégie, Evénementiel, Relation Publique, marketing ...

   Fondamentaux de la com.
   Interne, Externe, Evénementiel, 99 francs ...

   GRC et e-commerce
   Cahier des charges, Site Internet, Blog professionnel, ERP ...

   Marketing et Commerce
   MDD, Marché, Etude, Enfant Roi, Recrutement ...

Wallpaper


Logiciel Freeware

   Internet
   Notepad ++, Firefox ...

   Média
   VLC, Windows Movie Maker ...

Bienvenue


 La communication dans l'entreprise

Un roman de Jean-Pierre Lehmisch paru au édition Que sais-je ?, janvier 2003

 

Résumé

J.P. Lehmisch, Docteur en  droit à l’université de Paris et consultant en entreprise, soutient son analyse  sur la compréhension, le fonctionnement et l’utilité de la communication interne au sein d’une entreprise. Lors de ces différentes parties,  il dégage les atouts de la communication interne qui selon lui proviennent de l’environnement des évolutions  technologiques et sociologiques. Cependant, ces atouts peuvent aussi représenter certains dangers qu’il serait nécessaire  de pouvoir surmonter pour le bon fonctionnement de l’entreprise.
  Dans sa première partie, J.P. Lehmisch revient sur une réflexion  humaine avant de parler de fonctionnement d’une entreprise. L’homme, ne l’oublions pas, est à la base de l’évolution, qu’elle soit technologique ou sociologique, et l’image que peut parfois donner  l’école  sur le système de communication n’est pas toujours la bonne.

Dans la deuxième partie, il appuie l’idée que la communication écrite sous toutes ses formes (journal interne, rapport, boîte à idée…), considérée comme base éducative, est un vecteur essentiel parmi les réseaux relationnels qui existent. La communication écrite n’engrange aucun aspect négatif tant qu’elle ne met pas le salarié en position d’infériorité par rapport à son chef hiérarchique.
Lors de sa troisième partie, l’auteur nous fait part des points positifs et négatifs du savoir-être au sein d’une entreprise, qu’il s’agissent aussi bien de formes de politesse que de savoir-faire au niveau de la communication orale. Par ailleurs, il ajoutera quelques points essentiels au bon déroulement d’une réunion.
La quatrième partie de son analyse  quant à elle, nous montre l’évolution des différents modèles d’entreprises, à savoir qu’en France, l’ idée d’un modèle taylorien tend vers l’abandon .La France tenterait  de rentrer dans le modèle japonais, qui lui, prône davantage l’aspect sécurisant de se mouler dans un groupe .
Il insiste également sur des conditions de travail qui se révèlent être un aspect primordial avant le salaire même et nous explique en quelques mots la signification d’un cercle de qualité qui peut être  mis en place pour améliorer ces conditions de travail.

Pour conclure, il répond à une cause essentielle qui est celle des déviances au sein d’une entreprise : la question de l’humain avant même de pouvoir dire comment fonctionne la communication d’une entreprise. La communication a avant tout une finalité sociale ce que les entreprises ont souvent tendance à oublier : « la communication dans l’entreprise est un bien pour la communication d’entreprise ».
 
Critique personnelle

La construction du livre est très bien organisée puisqu’elle permet d’aborder toutes les facettes de la communication interne, depuis son origine, aux problèmes souvent rencontrés. Aussi l’auteur aborde le sujet de manière très sociologique ce qui rend la lecture beaucoup plus humaine sur des sujets que l’on ne maîtrise pas complètement. Il donne la priorité à l’homme et à son sens premier de la communication, avant d’aborder la réussite d’une bonne communication interne d’entreprise.

Audrey
 

Mise à jour

  • 10/06/2009